Vous êtes en charge de l'accueil dans une collectivité, intéressez-vous à l'enregistrement et à la sécurité des données ; c'est un enjeu essentiel. Pour inscrire les enfants à la cantine, pour calculer le quotient familial... les usagers confient des informations personnelles et très sensibles aux mairies. Toutes les mairies n'ont pas les mêmes moyens et ne peuvent pas assurer le même niveau de protection des données collectées. Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entrera en vigueur l'année prochaine (à partir du 25 mai 2018), constitue le texte de référence européen en matière de protection des données à caractère personnel. Il pose plusieurs principes, tels que :

 

- Un consentement « explicite » et « positif » pour l'enregistrement de leurs données. Les entreprises et organismes doivent donner aux citoyens davantage de contrôle sur leurs données privées.

 

- Le droit à l’effacement (une version allégée du « droit à l’oubli ») : la personne concernée a le droit d'obtenir du responsable du traitement, l'effacement, dans les meilleurs délais, de données à caractère personnel la concernant.

 

- Des notifications en cas de fuite de données : les entreprises et les organismes seront tenus de notifier dès que possible l'autorité nationale de protection (La CNIL) en cas de violations graves de données afin que les utilisateurs puissent prendre des mesures appropriées.

 

- La nomination obligatoire d'un délégué à la protection des données (Data Protection Officer – Un job à saisir) pour les organismes publics ou privés dont « les activités de base [...] exigent un suivi régulier et systématique à grande échelle des personnes concernées » Les offices HLM par exemple.

 

 

La thématique de l'accueil en entreprise et dans les collectivités que je traite (news.acommeaccueil.fr) n'est pas étrangère à la sécurité de la donnée. Accueillir les usagers, c'est aussi assurer la protection des informations qu'ils confient. Si vous êtes en charge de l'accueil dans les collectivités, vous serez bien inspirés de sensibiliser les agents à la sécurité informatique car le chaînon le plus vulnérable en la matière est souvent l'application à 10 doigts installée entre la chaise et le clavier. Puis, je vous recommande la lecture de l'étude sur la protection des données dans les collectivités publiées par le cabinet Markess http://blog.markess.com/2017/06/protection-donnees-collectivites-locales/

 

Constant LEKIBY

 

 

 

 

Leave a comment

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.